Projet de Chloé Gaboriaux : "Reconnaissance d'Utilité Publique" (RUP)

Voir quelques éléments de biblio sur les réseaux en histoire.

Sur quoi : "Dossiers de reconnaissance d'utilité publique"
Quelle période : 1872 à 1914

Sources :
  • Archives au Conseil d'Etat, voir dépouillement, par ailleurs toute une série de correspondances gardées (entre différents membres du CE ou avec les extérieurs, représentants l'assoc.), par ceux qui ont une visée archivistique (pour de nombreuses raisons)
  • Répertoire des oeuvres
Questions de recherche :
  1. Comment expliquer l'acceptation et le refus de la reconnaissance d'utilité publique au-delà des motifs avancés et peut-on constater une évolution au cours de la période étudiée :
    • rôle du rapporteur du dossier (systématiquement indiqué dans la base),
    • liens avec les représentants des associations (lacunaires dans la base)
    • et rapport aux objets affichés par les associations (largement documentés dans la base), leur base financière (indiquée mais de façon très / trop hétéroclite), leur localisation géographique (systématiquement indiquée) ?
  1. Quel panorama les objets donnent-ils des associations candidates ? J'aimerais aussi travailler sur les corrections apportées par les rapporteurs aux objets affichés par les associations dans leurs statuts mais je n'ai pas su comment l'indiquer dans la base (entrer la nouvelle formulation des objets proposée par le rapporteur ou seulement les mots raturés / ajoutés ?).

Analyse de réseaux

L'enjeu serait de montrer qui est prioritairement sollicité à partir de quelle inter-connaissance (institutionnelle, amicale, familiale).

Analyse de réseau v1 (Graphe_v1_CGaboriaux.zip) contient une légende, un fichier au format "graphemlz" et les données en "csv" de départ.

Analyse de réseau v2 (Graphe_v2_CGaboriaux.zip) contient une légende, un fichier au format "graphemlz".

  • En jaune, les associations et fondations recommandées, accompagnée de l’année de dépôt du dossier et d’un « (2) » s’il s’agit de la deuxième demande.
  • En mauve, les membres du Conseil d’État ou avocats au Conseil d’État
  • En vert, toute personne (solliciteur ou sollicité) n’appartenant pas au Conseil d’État
  • En orange, les flèches partant des solliciteurs pour aller aux sollicités.
  • En gris, les flèches partant des solliciteurs pour aller aux associations et fondations qu’ils recommandent.
Les formules d’adresse figurent de façon abrégée à côté du lien qu’elles caractérisent :
Abréviation Formules d’adresse
Monsieur Monsieur, Monsieur le rapporteur, Monsieur le Maître des requêtes, Monsieur le Conseiller, etc.
Cher/chères  Cher Monsieur, Cher collègue, Cher Président, chère Madame, etc.
Mon cher  Mon cher Monsieur, Mon cher collègue, Mon cher Georges
Ami Cher ami, Mon bon ami, Mon cher ami, Mon cher ancien collègue et ami
Camarade Monsieur le Président et cher camarade
Cousin Mon cher cousin

On pourrait découper le réseau en 3 réseaux égo-centrés, ou/et faire de la chronologie en gardant les mêmes points (voir tutoriel Visone de Jacques Cellier, p59)

Une analyse sur les contenu sémantiques qui sont dans la description des "objets" (des statuts), fait avec IramuteQ, révèle 5 champs sémantiques. Chloé pourrait donner des libellées-catégories aux associations pour les ajouter dans les données du réseau, et à l'aide de couleur sur le graphe, on pourra vérifier si il existe une spécialisation des acteurs-conseillers d'état sur telle question... Sinon, il faudrait réfléchir à une ACM, si il existe suffisamment d'information.

Analyse de texte

Extraitdesdonnées_cgaboriaux.xlsx (42.9 kB) Severine Gedzelman, 02/02/2017 10:37 am

Graphe_v1_CGaboriaux.zip (69.5 kB) Severine Gedzelman, 02/02/2017 11:59 am

Graphe_v2_CGaboriaux.zip (87.4 kB) Severine Gedzelman, 02/02/2017 11:59 am

cgaboriaux_grapheV2.jpg (840.9 kB) Severine Gedzelman, 02/02/2017 11:59 am